De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Terminologie

MéthodePar convention

Nous conviendrons de numéroter les étages à partir du sommet de la colonne (le condenseur étant l'étage 1) vers le bas de la colonne (le rebouilleur est le dernier étage). Nous notons le débit de liquide quittant le plateau (qui descend vers le plateau ) et le débit de vapeur quittant la plateau pour remonter au plateau .

Les fractions molaires[1] du constituant sur le plateau en phases liquide et vapeur seront notées respectivement et .

On appelle distillat [2] le débit de matière soutiré au condenseur, et résidu [3] celui soutiré au rebouilleur (noté ).

On appelle reflux [4] le débit de liquide renvoyé par le condenseur vers le deuxième étage de la colonne (). Le taux de reflux[5] est le rapport de ce débit au débit de distillat[2] :

De même, le taux de rebouillage[6] est le rapport du débit de vapeur rebouillie (renvoyée vers l'avant dernier étage) au débit de résidu[3] ().

L'étage sur lequel est introduite la charge est appelé étage d'alimentation. La portion de colonne située au-dessus de l'étage d'alimentation est la section de rectification [7]  ; la portion de colonne située en dessous de cet étage est la section d'épuisement[8] . Les fractions molaires[1] globales dans la charge (qui peut être liquide, vapeur, ou un mélange de liquide et de vapeur) sont notées .

Dans une colonne, le rebouilleur est toujours à une pression sensiblement supérieure au condenseur (pour permettre le bullage de vapeur à travers le liquide). On fait ainsi apparaître une perte de charge[9] le long de la colonne (que l'on exprime aussi souvent comme une perte de charge par étage, en supposant un profil de pression linéaire).

  1. fraction molaire

    La fraction molaire d'un constituant est le rapport du nombre de moles de ce constituant au nombre de moles total dans le mélange. Elle est notée dans une phase liquide et dans une phase vapeur

  2. distillat (en distillation)

    débit de matière soutiré au condenseur

  3. résidu (en distillation)

    débit de matière soutiré au rebouilleur

  4. reflux (en distillation)

    débit de liquide renvoyé par le condenseur vers le deuxième étage de la colonne

  5. taux de reflux (en distillation)

    le rapport du débit de reflux au débit de distillat

  6. taux de rebouillage (en distillation)

    rapport du débit de vapeur rebouillie (renvoyée vers l'avant dernier étage) au débit de résidu

  7. section de rectification (en distillation)

    portion de colonne située au-dessus de l'étage d'alimentation

  8. section d'épuisement (en distillation)

    portion de colonne située en dessous de l'étage d'alimentation

  9. perte de charge

    La perte de charge d'une colonne de distillation est la différence de pression entre le rebouilleur et le condenseur de la colonne

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)