De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Effet du taux de solvant

Diminuons progressivement le taux de solvant[1] :

Position du pôle

Lorsqu'on fait passer le taux de solvant[1] de 0,7 à 0,6, on constate que le pôle passe de droite à gauche du triangle ternaire (en passant par l'infini). En fait, la position du pôle est reliée au flux de de matière qui traverse la batterie. Le flux net de matière entrant par l'étage 1 est . Lorsque ce flux change de signe, le pôle change de côté.

Taux de solvant minimum

On constate qu'en dessous d'un taux de solvant[1] de 0,144, la séparation n'est plus possible. Pour cette valeur minimale du taux de solvant[1], on constate que :

  • sur le diagramme ternaire, la construction des étages n'avance plus : elle est "bloquée" parce que le pôle est dans le prolongement de la conodale courante. On "piétine" donc sur le même étage ;

  • dans le diagramme de McCabe et Thiele, la courbe opératoire et la courbe d'équilibre sont tangentes entre elles, et on peut donc placer une infinité de marches dans le pincement entre les deux courbes.

Le taux de solvant[1] minimum correspond à un nombre d'étages infini. Il est analogue au taux de reflux[2] minimum en distillation.

Simulation

  1. taux de solvant (en extraction liquide-liquide)

    rapport du débit de solvant alimentant la cascade de mélangeurs-décanteurs au débit de mélange à séparer

  2. taux de reflux (en distillation)

    le rapport du débit de reflux au débit de distillat

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)