De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Diagramme d'équilibre isobare

De la même façon que l'on trace des diagrammes d'équilibre isothermes, on peut tracer des diagrammes d'équilibre isobares

  • dans les diagrammes isothermes, la courbe de bulle[1] (qui sépare le domaine diphasique du domaine liquide) est toujours au-dessus de la courbe de rosée[2] : on favorise l'apparition de la phase liquide en augmentant la pression

  • dans les diagrammes isobares, la courbe de bulle[1] est par contre en-dessous de la courbe de rosée[2] : on favorise la phase liquide en abaissant la température.

  • en , les deux courbes se rejoignent à la température d'ébullition du cours (2) pur à la pression considérée, en on trouve la température d'ébullition du corps (1) pur.

Équilibre liquide-vapeur isobare : système méthanol (1) - eau (2) à P=1 atmInformationsInformations[3]
Équilibre liquide-vapeur isobare : système méthanol (1) - eau (2) à P=1 atm[Zoom...]InformationsInformations[4]

Remarque

Si les formes des diagrammes isothermes et isobares sont similaires (la lentille isobare étant "inversée" par rapport à la lentille isotherme), il n'y a pas de construction géométrique simple qui permette de passer de l'un à l'autre : ils ne contiennent pas la même information expérimentale.

  1. bulle (température ou pression de)

    condition dans laquelle la première bulle de vapeur apparaît dans un mélange liquide

  2. rosée (température ou pression de)

    condition dans laquelle la première goutte de liquide apparaît dans un mélange vapeur

  3. Jacques Schwartzentruber Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique

  4. Jacques Schwartzentruber Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)