De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Analyse de variance

Un calcul de variance sur les situations où coexistent deux phases donne :

mais la température et la pression étant déjà imposées, il ne reste qu'un degré de liberté pour choisir les compositions des phases à l'équilibre. Cela signifie que la connaissance d'une fraction molaire[1] (sur trois) dans l'une des phases fixe de façon univoque l'état d'équilibre du système.

Il découle de cela que le lieu des points représentatifs de chaque phase à l'équilibre est une courbe : il s'agit des deux binodales (pour la phase aqueuse et la phase organique).

De plus, si la composition globale d'un système est connue, il ne peut avoir qu'un état d'équilibre unique à température et pression fixées. Cela signifie que deux conodales ne peuvent pas se croiser (sinon leur intersection correspondrait à deux équilibres possibles pour le même système).

  1. fraction molaire

    La fraction molaire d'un constituant est le rapport du nombre de moles de ce constituant au nombre de moles total dans le mélange. Elle est notée dans une phase liquide et dans une phase vapeur

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)