De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Introduction

Nous admettons que les phases vapeur sont des gaz parfaits : nous savons donc calculer le potentiel chimique[1] ou la fugacité[2] de n'importe quel constituant en phase vapeur.

Pour pouvoir représenter les équilibres liquide-vapeur, il faut encore être capable de représenter les potentiels chimiques[1] ou les fugacités[2] en phase liquide. C'est un problème sensiblement plus difficile que pour les gaz : les molécules constitutives d'un liquide sont proches les unes des autres, on ne peut donc ni négliger leurs dimensions propres par rapport à la distance moyenne entre molécules, ni négliger les interactions à distance entre molécules.

Nous commencerons par définir le concept de "solution idéale", pour ensuite étudier les "écarts à l'idéalité" des solutions réelles.

  1. potentiel chimique

    le potentiel chimique de l'espèce i dans un mélange est défini par . À l'équilibre, le potentiel chimique de chaque espèce est homogène dans tout l'espace accessible à cette espèce

  2. fugacité

    grandeur homogène à une pression, définie par

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)