De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Introduction

Il est fréquent que les deux espèces et puissent co-cristalliser, et former des cristaux de formule en phase solide (avec et entiers). Cette forme n'existe qu'à l'état solide parce qu'elle correspond à un mode particulier de cristallisation, mais ne subsiste pas en phase liquide, qui reste un mélange des espèces et . On appelle cette forme particulière du solide "composé défini".

Pour que le composé défini (que nous appellerons pour simplifier) puisse se former en phase solide, il faut que son enthalpie libre soit inférieure à celle du mélange de cristaux de et de pour la même composition stœchiométrique. Cela signifie que le point représentatif du solide doit se trouver en dessous du segment dans le diagramme des enthalpies libres.

Lorsqu'un composé défini peut exister, on a essentiellement deux types de comportement : la fusion congruente[1] ou la fusion incongruente[2].

  1. fusion congruente

    situation dans laquelle un solide de composition définie se transforme en un liquide de même composition

  2. fusion incongruente

    situation dans laquelle un solide de composition définie se transforme en un liquide et un autre solide (point péritectique)

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)