De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Introduction

Il est possible de représenter de façon très satisfaisante les propriétés d'un fluide pur, tant que la température et la pression sont modérées (comme nous le verrons par la suite, cette expression signifie ici "bien en deçà de la température et de la pression critiques[1]") , en supposant :

  • que le liquide est incompressible

  • que la vapeur se comporte comme un gaz parfait

moyennant la connaissance de corrélations empiriques permettant de calculer :

  • la pression de saturation en fonction de la température

  • l'enthalpie de vaporisation en fonction de la température

  • les capacités calorifiques de chaque phase en fonction de la température

Les paramètres de telles corrélations sont déterminés pour la plupart des corps purs d'utilisation courante, et sont disponibles dans des bases de données.

Mais cette approche très simple a ses limites. D'une part, des que la pression excède quelques bars, l'hypothèse du gaz parfait n'est plus acceptable. D'autre part et surtout, on sait qu'il y a continuité entre les états liquide et vapeur (point critique[1]). Utiliser deux approches fondamentalement différentes pour représenter les phases liquide et vapeur ne permettra en aucun cas de représenter la continuité entre ces états.

  1. critique (point)

    condition de température et de pression dans laquelle un liquide et une vapeur deviennent identiques. Un mélange de composition définie (et donc un corps pur) a un point critique unique, caractérisé par une température et une pression critiques

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)