De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Introduction

Nous avons jusqu'à présent étudié les équilibres liquide-vapeur de mélanges binaires (à deux constituants). Les mélanges binaires ont l'avantage de représentations graphiques simples dans le plan, puisqu'il suffit d'un seul axe gradué de 0 à 1 pour représenter les fractions molaires[1].

Mais la nature est essentiellement constituée de mélanges multiconstituants, et la connaissance des équilibres liquide-vapeur de ces mélanges est bien sûr essentielle dans les procédés classiques de la chimie ou de la pétrochimie : ce n'est en général que dans les étapes ultimes d'un procédé de séparation que l'on aboutit à des mélanges pouvant être assimilés à des binaires.

Le comportement des mélanges ternaires peut encore faire l'objet de représentations graphiques, dans l'espace à trois dimensions (ou sous la forme de coupes planes ou projections des diagrammes en trois dimensions). C'est pourquoi nous porterons un intérêt plus particulier à ces mélanges ternaires. Hormis les représentations graphiques, ce que nous dirons des mélanges ternaires sera facile à généraliser aux mélanges à plus de trois constituants.

  1. fraction molaire

    La fraction molaire d'un constituant est le rapport du nombre de moles de ce constituant au nombre de moles total dans le mélange. Elle est notée dans une phase liquide et dans une phase vapeur

Jacques Schwartzentruber (EMAC) Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)