De la Thermodynamique aux Procédés : concepts et simulations.

Introduction

La distillation est la méthode de séparation la plus employée industriellement, mais elle suppose que les constituants que l'on veut séparer puissent être vaporisés. Elle s'applique donc difficilement à des composés très peu volatils, ou thermolabiles. La distillation a aussi l'inconvénient d'être forte consommatrice d'énergie, et sa mise en œuvre peut être limitée par la présence d'azéotropes.

Si l'on veut séparer les constituants d'un mélange liquide sans passer par une phase vapeur, une alternative est de mettre à profit leur comportement vis à vis d'un tiers corps, liquide lui aussi : si l'addition du tiers corps fait apparaître une phase liquide supplémentaire, et que les deux constituants se partagent de façon bien différenciée entre les deux phases, on pourra tirer profit de cette différence de comportement pour concevoir des opérations de séparation.

Dans une telle situation, on a au moins trois constituants (les deux à séparer et le tiers corps, ou solvant), c'est ce qui explique l'intérêt de l'étude des équilibres liquide-liquide de mélanges ternaires.

Dans tout ce chapitre, nous supposerons que la température est suffisamment basse ou la pression suffisamment élevée pour qu'il n'y ait pas de phase vapeur.

Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)