Introduction

Les solides peuvent être à l'état cristallin ou amorphe.

Les cristaux ou solides à l'état cristallin sont composés d'unités de croissance (atomes, ions, molécules cristallites ou complexes existant en solution) réparties dans l'espace de façon périodique selon une structure tridimensionnelle bien définie ( Myerson, 2002[1]).

Les solides amorphes, comme par exemple le verre, sont caractérisés par une répartition non-périodique des unités de croissance dans l'espace. Leur structure est similaire à des liquides où l'ordre existe seulement à une courte distance : seuls les premiers voisins sont inclus. Ceci résulte de l'existence d'un seul type de forces entre les unités de croissance : forces de courte distance ( Myerson, 2002[1]).

Cependant, des matériaux comme le carbone ou la silice peuvent exister aussi bien sous des formes cristallines qu'amorphes. Cette organisation différente des atomes dans l'espace confère à la matière macroscopique différentes propriétés physico-chimiques ( Myerson, 2002[1]).

Représentation schématique de la structuration d'un amorphe, par rapport à un cristal[Zoom...]

La cristallographie est la science qui étudie les cristaux et leur structure ( Myerson, 2002[1]).