OPA - Outils pour les Pédagogies Actives

Contexte

Les méthodes pédagogiques actives permettent d'induire, au moyen d'un travail personnel de l'apprenant, une meilleure stabilisation des savoirs et savoir-faire, et une meilleure mobilisation de ceux-ci en situation réelle, hors « cas d'école ».

Les formes pédagogiques visées par ces applications sont nombreuses : projets, TP, études de cas, résolution de problèmes.

Par exemple, l'approche par étude de cas non médiatisée est aujourd'hui largement utilisée dans l'enseignement supérieure et son efficacité n'est plus à prouver. Si l'on veut utiliser cette approche suivant d'autres modalités (à distance, en formation mixte) ou la diffuser vers un plus grand nombre, sa médiatisation devient incontournable. Mais dans la pratique, cette médiatisation peut s'avérer très difficile notamment pour des études de cas non linéaires, car cette étape nécessite une scénarisation importante avec de nombreuses contraintes à respecter. De plus, le développement technique complet d'une étude de cas devient vite coûteux (temps, nombreuses compétences nécessaires).

Face à ce constat, le projet « Outils pour les Pédagogies Actives » (OPA) a été initié afin de développer l'usage de pédagogies action de type « Apprentissage Par Projet » (APP) via les Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE). Pour atteindre cet objectif, l'idée a été de créer de nouvelles études de cas et d'en extraire un modèle. À partir de ce modèle formalisé, il est possible de mettre en place de nouveaux outils facilitant les prochaines créations.

Objectifs de de la Phase I (2008-2009)

  • Concevoir de nouvelles études de cas dans différents domaines :

    • Développement Durable et Territoire : "Mise en place d'un quartier durable" ;

    • Gestion Intégrée des Déchets Municipaux : "Mise en place du schéma directeur de gestion des déchets municipaux d'une communauté urbaine" ;

    • Études de cas pour tester et valider le modèle :

      • Projet ECU de Bordeaux ;

      • D'autres études de cas sont en cours de définition.

  • Diminuer considérablement le temps de conception-production d'une étude de cas numérique en :

    • Capitalisant le savoir-faire des différents partenaires dans ce domaine avec un modèle générique à partir des études de cas déjà conçues et en cours de conception ;

    • Proposant un guide de conception pour accompagner les enseignants et un outil adapté pour cellules TICE souhaitant développer de nouvelles études de cas

Objectifs de de la Phase II (2009-2010)

  • Proposer des formations ;

  • Améliorer son ergonomie, son aspect graphique et la génération finale ;

  • Accompagner la conception d'au moins une étude de cas du GEM à préciser selon les propositions des partenaires.

Cette seconde phase pourrait être plus ambitieuse (création d'une communauté, adaptation pour les plates-formes). Des demandes de nos partenaires ont déjà été faites dans ce sens. Ces actions seront ajoutées et budgétées ou non suivant la possibilité d'avoir d'autres financements (UNT, partenaires) et les retours des résultats de la phase I.

Site du projet

Financements

Ce projet intitulé « OPA» est co-financé par le programme « Grande École Virtuelle[1] » du Groupe des Écoles des Mines[2], par l'UNT UVED[3], et l'inter-UNT[4].

Groupe des Écoles des Mines

Distinction

Ce projet a obtenu le 1er prix du concours organisé par Scenari-platform - communauté libre des utilisateurs, modélisateurs et développeurs de la suite Scenari -, en partenariat avec les Trophées du Libre du Cetril.

Présentation des participants au concours 2009

Site des Trophées du Libre